Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

S’émerveiller de la nature et de plein de trucs aussi

« L’émerveillement est une chose inutile mais aussi indispensable que le pain » déclare Gio Ponti. Dans les temps un peu tourmentés que nous vivons, s’émerveiller de tout et de rien est source de bien-être. Adultes et enfants peuvent partager cet émerveillement à travers un livre ou une œuvre d’art, ou pourquoi pas les deux.
C’est ce que propose le catalogue des éditions Les Grandes Personnes avec des ouvrages merveilleux, artistiques et mystérieux, en deux ou trois dimensions. Nos yeux s’écarquillent de bonheur devant la beauté des créations. Oui, leurs livres provoquent  ces instants merveilleux pour petits et grands. 

J’aime particulièrement le travail de Lucie Félix qui a récemment reçu le prix de La Grande Ourse 2021 au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Artiste multi-facettes, elle s’intéresse à tout ce qui provoque la curiosité chez l’enfant. Avec des formes simples, les albums animés qu’elle conçoit jouent avec la réflexion, la motricité et l’envie de découverte des tout-petits.

J’ai également jeté mon dévolu (choix difficile tant il y a de belles choses dans le catalogue) sur les grands livres de Bernadette Gervais. D’abord pour leur format hors-normes qui permet aux enfants de laisser se perdre leur regard et d’admirer la beauté plastique des éléments dans les grandes illustrations. Celle des couleurs, des formes, des lignes. On hésite souvent à acheter des grands formats pour les toutes petites mains et pourtant, Claude Ponti l’avait bien compris déjà avec l’Album d’Adèle, ce grand album à l’italienne. Ces formats proposent d’établir un jeu de regard autre, et un lien avec les illustrations de façon différente.

Mon choix a aussi été influencé par l’expérience réelle du livre avec mon petit Auguste, 18 mois, fasciné par certaines images comme celle du manchot à la lettre M de l’ABC de la nature (Pépite d’or au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil). Il a reconnu l’animal presque aussi grand que lui, que nous avions découvert au Biôdome. Désormais, il ouvre le livre pour retrouver SON manchot.

Bernadette Gervais reprend le procédé classique de l’abécédaire qu’elle décline sur le thème de la nature. Son mélange d’animaux, d’insectes, de fruits, de légumes et de fleurs est un régal. Les lettres majuscules ou minuscules ont des juxtapositions amusantes et en faisant fi des échelles de grandeur, tout, à nos yeux, tout devient merveilleux. Une baleine autant qu’une banane ou un bleuet (la fleur). Les mots de chaque image se promènent sur les pages à la verticale ou à l’horizontale.
Le plus beau reste bien sûr le soin avec lequel chaque élément de la nature est dessiné et peint. Au pinceau ou au pochoir, Bernadette Gervais joue avec différentes techniques pour offrir à l’œil  de quoi vraiment s’émerveiller. Même une endive ou un homard deviennent beaux sous le pinceau de Bernadette. 

Son réalisme poétique, appelons-le ainsi, se déploie sur des aplats de couleurs qui tranchent et permettent une excellente lisibilité. Réaliste par son dessin et poétique par sa touche, la créatrice prend grand soin des teintes proposées sur lesquelles se détachent animaux, fleurs ou insectes. Elles ont également la qualité d’apporter beaucoup de dynamisme aux planches.

Dans Des trucs comme ci des trucs comme ça, elle s’amuse à confronter animaux, insectes, plantes et objets. Bernadette Gervais fait appel ici aux cinq sens des enfants avec subtilité. Par exemple, ce qui pique peut être senti au toucher, mais aussi au goût, avec le piment. Ce qui pique peut être douloureux, utile ou dangereux. Elle donne ainsi des pistes pour établir des connexions avec ce que les enfants connaissent.

Bernadette Gervais, passionnée de photographie, de livres anciens pour enfants et grande amoureuse de la nature, a recours à des techniques très diverses comme le pochoir et la gravure, adaptées au concept de chacun de ses ouvrages. Son travail est très reconnaissable dans ses représentations à la fois simples et sophistiquées qui enchantent le réel. 

Une merveille, dit le Larousse : chose qui cause une grande admiration par sa beauté, sa grandeur, sa valeur. De tels ouvrages valorisent notre capacité à s’émerveiller qu’il ne faut jamais oublier. BRAVO !

SITE DE L’ÉDITEUR : https://www.editionsdesgrandespersonnes.com