Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Dans ma bibliothèque il y a…

Il y a des auteurs que j’aime lire, des artistes que j’admire. Difficile exercice que celui de sélectionner. Surtout que, lorsque j’aime, j’aime tout.  J’espère que votre curiosité vous emmènera au-delà de mes propositions et de ces listes.

Ateliers jeunesse de Marie B
DES BÉBÉS ET DES LIVRES

Des ouvrages pour les petites mains et les mangeurs de livres.

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

  • Devant ma maison, Marianne Dubuc (La Courte Échelle)
    Imagier délicieux et dynamique. Devant, sur, derrière, tous ces petits mots prennent un sens mais le plus important c’est « ma maison »
  • J’y vais !, de Matthieu Maudet (Loulou et Cie, EDL)
    Rythme, intelligence, et humour. Tout est réuni pour un bon départ en littérature jeunesse avec les enfants. Accompagnez votre lecture du fameux Les orteils n’ont pas de nom, et les enfants sont au paradis.
  • Les orteils n’ont pas de nom, du même Matthieu Maudet (Loulou et Cie, EDL)
    Livre multifonctions et tellement rigolo pour explorer les doigts de pieds. Et puis, quelle idée géniale !
    Existe aussi en format Lutin poche: Les orteils n’ont pas de nom
  • Nénègle sur la montagne, Benoit Charlat (Loulou et Cie, EDL)
    Génial pour parler de l’autonomie. Il sera toujours relié à la petite Inès qui a tout compris (elle se reconnaitra).
  • Moi pas, moi aussi, Mario Ramos (Pastel)
    Je le revois, Mario Ramos, à surprendre les enfants (ou pas) sur la dernière page de chaque comptine.
  • Beaucoup de beaux bébés, David Ellwand (Pastel)
    Ces bébés assis, debout, riant , pleurant en noir et blanc étonnent les bébés en vrai. Un miroir à la dernière page.
  • Chez Coco, de Dorothé de Monfreid (Loulou et Cie, EDL)
    Quand ça n’a l’air de rien d’écrire pour les tout-petits parce que c’est si bien réussi!
  • Bloub Bloub Bloub, Yuichi Kasano (l’école des loisirs)
    Hummm flotter dans l’eau sur sa bouée, quel bonheur! Mais surprise, ça remue là-dedans : des petites bulles et papa sort sa tête de l’eau mais pas seulement lui ! Existe aussi en Lutin poche Bloub Bloub Bloub
  • Ça va mieux, Jeanne Ashbé (Pastel) ou Au revoir
    Respect, respect pour cette grande dame des petits, avec ce livre « symbole » de son travail subtil qui fonctionne de génération en génération.
    Mais je vous conseille aussi sa série Lou et Mouf, ou Au lit, on dort!
  • Les mains de papa, Émile Jadoul (Pastel)
    Étape par étape, le bébé s’assoit, se lève, tombe, se relève, s’endort. Il y a toujours des mains pour l’attraper et l’embrasser.
  • Imagiers sonores (Gallimard Jeunesse)
    Sans hésiter, il y en a de toutes sortes. ET ils ont été copiés par d’autres mais ici la qualité est essentielle. Ils allient l’image et le son pour des liens intéressants de découverte destinés plus jeunes. Éveil musical et visuel. Pour les découvrir à votre tour: IMAGIERS SONORES
  • Une patate à vélo, Élise Gravel (La Courte Échelle)
    Élise Gravel mélange intelligemment les genres et s’amuse dans ce petit livre qui ressemble presque à une comptine.
  • Tout le monde dort? , Audrey Poussier (l’école des loisirs)
    Humour et dialogue autour des questions mystérieuses du jour et de la nuit.
Ateliers jeunesse de Marie B
LES QUESTIONS DES PETITS

Des histoires intimes et tendres, plutôt orientées sur le questionnement intérieur des personnages.

Cliquez sur les titres si vous souhaitez acheter le livre !

  • Petites histoires de nuit de Kitty Crowther (Pastel), un album qui viendra sans doute apaiser et surtout faire rêver les enfants qui ont du mal à s’endormir. La nuit est si mystérieuse…
  • Vas t’en Alfred!, Catherine Pineur (Pastel)
    Pour moi, dire l’émotion en si peu de mots et d’un trait aussi minimaliste c’est fabuleux !
 Depuis le début de sa création on sent l’émotion intérieure de ses personnages.
  • Sur ma tête, Emile Jadoul  (Pastel)
    Se mettre aussi bien dans la tête d’un enfant et détendre la fin de l’histoire avec humour. Chapeau aussi! Chez moi, c’est un des livres que les enfants de passage prennent le plus.
  • Henri est en retard, Adrien Albert (l’école des loisirs)
    À travers la fantaisie, la volonté d’un enfant d’arriver à l’école par quelque moyen que ce soit. Mélange des genres et des personnages.
  • Ernest et Célestine, Gabrielle Vincent (Casterman)
    Au grand bonheur de lire la tendresse, la complicité et le partage de ce duo magnifique
  • Grand loup & petit loup, Nadine Brun-Cosme et Olivier Tallec (Flammarion)
    Poésie, amitié, et tendresse parce que « oui, ça valait vraiment la peine »
  • Hulul, Arnold Lobel (l’école des loisirs)
    Ah, ce thé aux larmes, et les bosses sous les draps. Il y a du Beckett chez Lobel! Trop de gens ne le connaissent pas.
  • Leo, José Aruego (l’école de loisirs)
    Pas tout jeune, ce livre qui dit avec simplicité le rythme et l’émotion de chacun pour trouver sa place.
  • Petit bleu petit jaune, Leo Lionni (l’école de loisirs)
    Incontournable et infatigable histoire sur l’amitié et l’acceptation des différences, au-delà de celle des couleurs.
  • Bonjour le monde!, Catharina Valckx (l’école de loisirs)
    Récit tout simple. On se balade pour saluer et contempler la vie qui nous entoure. Je n’en reviens encore pas combien les enfants aiment cette simplicité.
  • Au revoir Blaireau, Susan Varley (Gallimard Jeunesse)
    L’abandon de ceux qui s’en vont, la place de l’amitié, le besoin d’être ensemble. Sensibilité des aquarelles magnifiques et tendres.
  • Moi, Ming, de Clotilde Bernos et Nathalie Novi (Rue du monde)
    Une histoire sur l’amour dépouillé de tout autre sentiment. L’Amour simplement.
  • La grande école, Josée Rochefort et Jean Morin, (Fonfon)
    L’histoire de mon amie José, je la chérie, parce qu’elle est pleine d’amour pour les enfants de maternelle.
  • Zaza en morceaux, Caroline Barber (Bayard Canada)
    Zaza ne le sait pas encore mais on adore la voir retrouver son cœur perdu, si près d’elle.
  • Scritch Scratch dip clapote !, Kitty Crowther (Pastel)
    Du mystère pour les tout-petits. Bonheur de le lire à voix haute. Sans doute pour le silence à la fin. Mais Kitty parle toujours de l’invisible part de la vie.
Ateliers jeunesse de Marie B
DES SOURIRES

Des histoires qui font sourire l’enfant et l’adulte de connivence !

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

 

  • Profession crocodile,  une histoire sans paroles de Giovanna Zoboli mise en images par Mariachiara di Giorgio (Ed. Les fourmis rouges). Finalement, c’est banal d’être crocodile!
  • Je ne suis pas ta maman, Marianne Dubuc  (Comme des géants)
Non, l’écureuil n’est pas sa maman, mais il a grand cœur, il est patient, et puis avec une bonne soupe, les choses s’arrangent toujours.
  • Alors? Kitty Crowther (Pastel)
    Jolie mise en scène reflètant la venue d’un enfant. Comme toujours avec Kitty, on est au-delà de l’anecdote. La venue d’un enfant…le moment merveilleux.
  • Bébés chouettes, Martin Waddell et Patrick Benson (Pastel)
    Encore une histoire d’attente, cette-fois contenue dans une certaine angoisse. Jusqu’au retour de maman. À lire la nuit sous la couette avec une lampe de poche.
  • La porte, Michel Van Zeveren (Pastel)
    Elle me fait craquer cette petite cochonne qui entre dans la salle de bains. Livre sans texte merveilleux à partager dès 2 ans.
  • Gros pipi, Émile Jadoul (Pastel)
    Il est temps de faire pipi tout seul. Léon fatigue ses parents et les réveille chaque nuit. L’art de la chute!! À vous de lire.
  • Émile invite une copine, Vincent Cuvellier et Ronan Badel (Gallimard Jeunesse)
    Toute la série est excellente mais celui-ci un de mes préférés pour la grand-mère qui ressemble à l’une des triplettes de Belleville. Découvrir la série sur le site de l’éditeur.
  • Rita et Machin, Jean-Philippe Arrou-Vignod et Olivier Tallec (Gallimard Jeunesse)
    Encore un duo réussi. Comment ne pas sourire aux idées de Rita et approfondir le sourire en regardant Machin?
  • Coco Panache, Catharina Valckx  (l’école des loisirs)
    Parce que je me revois jouer dans les champs avec mes frères et avoir peur. Avec Catharina, la moindre aventure devient grande aventure, avec l’amitié au cœur des choses. Mais découvrez aussi Billy, Totoche et tous les autres…
  • Anton et les rabat-joie, O’Konnecke (l’école des loisirs)
    Il y a un peu de l’esprit et de l’humour de Catharina Valckx chez cet auteur. Comment dire…c’est juste incroyable le lien texte et illustrations dans cette histoire. Et tellement drôle aussi.
  • De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, Werner Holzwartg et Wolf Erlbruch (Milan)
    Alors là, si vous n’avez pas un livre caca-pipi dans votre bibliothèque, vous n’avez rien compris.
  • Aboie Georges, Jules Feiffer (Pastel)
    Ça marche toujours et encore. Et de quoi ça parle? D’éducation.
  • Les aventures de Pierre Lapin le grand livre de Beatrix Potter (Gallimard jeunesse)
    Si vous n’avez pas la poésie aquarelliste de Beatrix Potter dans votre bibliothèque, alors, il vous manque un livre de base. Quelle femme cette Beatrix!. Profitez-en pour vous procurer aussi Miss Charity de Marie-Aude Murail, afin d’être totalement dans l’ambiance.
  • Armeline Fourchedrue, Quentin Blake (Gallimard Jeunesse)
    Le vent sur mon visage, le brin de folie, j’aime inviter ce personnage dans la vie des enfants.
  • Sans le A, Michael Escoffier et Kris Di Giacomo (Kaléidoscope)
    Un duo intelligent pour jouer avec les lettres et les mots. Prix des libraires du Québec!
  • Mais qu’est-ce qu’il a Momo?, Nadja (l’école des loisirs)
    Pour l’autre facette de Nadja, humeur décapante avec un personnage grognon.
  • Non, pas dodo, Stéphanie Blake (l’école des loisirs)
    Le dynamisme, la rigolade, le rythme, les mots et le caractère de Simon qui devient Superlapin dans un autre album. Il est irrésistible et sait tellement se faire aimer de tous !
  • La chaise bleue, Claude Boujon (l’école des loisirs)
    Ah la belle philosophie traitée avec humour sur l’imaginaire! Un classique.
  • L’Afrique de Zigomar, de Corentin (l’école des loisirs)
    Trop amusant de voir l’auditoire réaliser que le héros s’appelle Pipioli (ça dépend comment vous le dites). Et bien d’autres choses encore…
  • Les enquêtes du potager, Bénédicte Guettier (Gallimard Jeunesse)
    Franchement, quelle trouvaille ce lapin qui ressemble à l’inspecteur Colombo et tous ces personnages fruits et légumes toujours en train de se plaindre, d’accuser, se moquer. Petit faible pour le Concombre démasqué et la Fraise amnésique.
  • Et comme mes enfants qui ne sont plus des enfants s’appellent Charlotte, Adrien, Camille et Clément, j’ai gardé aussi bien précieusement  leurs livres (Gallimard Jeunesse, des classiques):
    Chut Chut Charlotte ! de Rosemary Wells. Pas facile de trouver sa place.
    Adrien qui ne fait rien, de Tony Ross. Conte et humour.
    Camille la chenille, d’Antoon Krings. Histoire éternelle de la métamorphose
    Clément aplati, de Jeff Brown et Tony Ross, petit roman rigolo et fantaisiste
Ateliers jeunesse de Marie B
CONTES ET MYSTÈRES

Des contes traditionnels, modernes, à l’envers, visités ou revisités ! 

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

  • Le prince Sauvage et la renarde, Jean-Philippe Arrou-Vignod (Gallimard jeunesse), un conte qui renoue à la tradition, au langage riche et très imagé, aux symboles rattachés aux  grandes questions de la vie. L’article du blogue
  • Le déjeuner de la petite ogresse, Anaïs Vaugelade (l’école des loisirs)
    Une petite ogresse qui m’a emmenée très très loin et m’a fait comprendre bien des choses.
    Mais aussi un album qui a rencontré des lecteurs particuliers que vous retrouverez dans cette vidéo : Une histoire qui commence par la faim
  • Le Prince tigre, Chen Jiang Hong (l’école des loisirs)
    Force et philosophie de l’histoire + fascination pour les illustrations à l’encre de Chine de Chen.
  • Chien Bleu, Nadja (l’école des loisirs)
    Évidemment, pour la grande nouveauté apportée il y a 20 ans par les illustrations qui sont de véritables peintures mais aussi la grande force qui s’exerce entre l’innocence et le désir de vivre.
  • Un chat est un chat, Grégoire Solotareff (l’école des loisirs)
    Attachement particulier à ce livre et aux animations faites à mes débuts au Québec. Être ou ne pas être.
  • Les trois brigands, Tomi Ungerer (l’école des loisirs)
    J’entends mon cœur qui bat quand ils emportent Tiffany dans leur grotte. Je sais que les brigands viennent d’être touchés et changeront à jamais.
  • John Chatterton détective, Yvan Pommaux (l’école des loisirs)
    Quel univers particulier a inventé Yvan Pommaux, entre album et bande dessinée, influencé par l’univers cinématographique des années 50, pour transposer des contes traditionnels.
  • C’est moi le plus fort, Mario Ramos (Pastel)
    Cher Mario Ramos, j’aurais pu citer tant d’autres livres. Mais celui-ci quand même, quelle réussite! Et quel magnifique lien vers l’univers des contes parallèlement au thème du pouvoir.
  • Rafara, Anne-Catherine de Boel (Pastel)
    Incontournable de mes souvenirs d’animation, des yeux émerveillés des enfants à découvrir l’Afrique avec un conte qui pourtant leur rappelle quelque chose…
  • Hansel et Gretel, Jean-Claude Mourlevat et Mattotti (Gallimard jeunesse)
    J’oublie que c’est un livre. J’entre dans le noir, je me laisse éblouir par le blanc. Ou plutôt je traverse le noir pour atteindre la lumière blanche et sauver les deux personnages.
  • La fille du Samourai, Fred Bernard et François Rocca (Albin Michel Jeunesse)
    Récit et récits enchâssés, finesse du traitement des images, aventure extraordinaire.
  • Le petit chaperon rouge, Warja Lavater (Maeght Éditions)Un livre rare, un bijou, sans texte, qui se déplie et laisse celui qui regarde prendre la parole.
  • L’Arbre généreux, Shel Silverstein (l’école des loisirs)
    Quelle histoire à partager ! Une philosophie parfaite pour étonner nos 8-10 ans!
  • Le monde secret d’Adélaïde, Élise Hurst (D’Eux)
    Beauté du monde secret d’Adélaïde et poésie  d’une rencontre qui changera sa vie.
  • Ce changement-là, Philippe Dumas (l’école des loisirs)
    « De quoi aurions-nous peur? le silence de nos cimetières est plein de murmures pour qui sait les entendre… ». Il n’y a peut-être ni commencement ni fin.
  • Moi et Rien / L’enfant racine, Kitty Cowther (Pastel)
    Quêtes de soi, cheminements intérieurs, ces deux histoires portent à la fois une mélancolie et un bonheur. Je continue de les lire et ils me livrent encore leurs secrets.
  • Boreal Express, Chris Van Allsburg (l’école des loisirs)
    Un album qui me laisse les souvenirs extraordinaires de soirées à raconter l’histoire encore et encore au moment de Noël. Récemment, Le jardin d’Abdul Gasazi, (D’eux), réédité, nous invite aussi dans un monde bien particulier dessiné par un artiste immense.
  • Tout change, Anthony Browne, (Kaleidoscope)
    Important dans ma compréhension de tout l’œuvre d’Anthony Browne à mes débuts en littérature jeunesse. Symbolisme, art et émotions réunis. Je vous recommande aussi cette biographie de l’artiste, Déclinaison du jeu des formes
  • L’arbre sans fin, Claude Ponti (l’école des loisirs)
    Magnifique traitement du thème de la mort, de l’absence et de la transformation. Œuvre monumentale et universelle à partager même si l’on n’est pas confronté à la perte d’un être cher
  • La chose perdue, Shaun Tan (Gallimard jeunesse)
    J’aime cette chose perdue qui dérange et donne l’impression d’être bien plus vivante que la plupart des humains.
  • L’orage, Anne Brouillard (Grandir)
    Livre sans texte, mystère de la vie, du temps qui passe. La nature toujours présente chez elle. Univers unique à découvrir aussi dans son tout dernier : La grande forêt, le pays des chintiens (Pastel)
  • Ami-Ami, Rascal (Pastel)
    C’est certain ! Ami MIAM est dans ma bibliothèque. Génial exemple de fin ouverte mais de tant d’autres choses : quête de l’amitié, l’identité, solitude et duo improbable?
  • La fée sorcière, Carll Cneut et Brigitte Minne (Pastel)
    J’ai la vieille version (version nouvellement retravaillée encore plus forte dans le lien texte illustrations en 2017). Quel mystère dans le rapport mère-fille.
  • La promesse, Tony Ross et Jeanne Willis (Gallimard Jeunesse)
    On peut en rire ou en pleurer de cette histoire. Comme vous voulez, mais c’est la vie.
  • L’auberge de Nulle-part, J.Patrick Lewis et Roberto Innocenti (Gallimard Jeunesse)
    Mise en abyme, croisements littéraires, une pointe d’humour et des illustrations hors du commun qui rendent réelles les images mentales des créateurs
  • Un secret pour grandir, Carl Norac et Carll Cneut (Pastel)
    Vous ne le connaitrez pas vraiment en lisant cet album, mais vous pourrez vous nourrir de l’histoire pour le connaître, ce secret!
Ateliers jeunesse de Marie B
GRANDES AVENTURES, HÉROS ÉMOUVANTS 

Des livres aux grands espaces (imaginaires ou réels), des histoires où l’aventure humaine a la part belle.

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

  • L’oiseau de Colette, Isabelle Arsenault, (La Pastèque), parce que l’aventure est dans la ruelle, et dans la tête de Colette. Ravissante petite grande aventure. Lire l’article du blogue
  •  Le voyage d’Oregon, de Rascal et Louis Joos (Pastel)
    Rarement le lien texte illustrations a été autant réussi, chacun laissant de l’espace suffisant à l’autre. Quelle poésie!
  • Mon histoire, Jeanne Ashbé (Pastel)
    Parce que la grande aventure commence à la naissance que Jeanne le raconte si bien!
    À offrir à tous les bébés
  • Akim court, Claude K. Dubois (Pastel)
    Et on dira que dessiner et écrire c’est différent ? Après cette lecture, vous ne le penserez plus jamais.
  • Jésus Betz, Fred Bernard et François Rocca (Seuil Jeunesse)
    Ce personnage atypique vous touche par sa courageuse confession. Illustrations époustouflantes
  • Yacouba, Thierry Dedieu (Seuil Jeunesse)
    Sur la sincérité et la gravité des choix portés par un personnage impressionnant. Des illustrations marquantes.
  • Les derniers géants, François Place (Casterman)
    Richesse de l’aventure, mélange des genres et des questions humanistes si importantes à travers ce voyage!
    J’ai hésité à mettre Siam (Rue du monde), mais on ne peut pas tout mettre.
  • Ma vallée, Claude Ponti (l’école des loisirs)
    Une merveille pour entrer dans la poésie textuelle et visuelle de Claude Ponti. Jamais, jamais je n’ai déçu mes jeunes lecteurs avec ce livre.
  • Okilele et Schmélele et l’Eugénie de larmes, Claude Ponti (l’école des loisirs)
    Quand je lis Okilele je lui donne chaque fois une chance d’exister.
    Et quand je lis Schmélele, je sais que je vais rencontrer Carpe Diem…quel bonheur! 
  • Max et les Maximonstres, Maurice Sendak (l’école des loisirs)
    Chaque fois prendre le bateau avec Max et aller sur cette île y retrouver ses démons…
  • Le diable des rochers, Grégoire Solotareff (l’école des loisirs)
    Ah ce texte vous poursuit longtemps. Tension entre l’ombre et la lumière.
  • Otto, autobiographie d’un ours en peluche, Tomi Ungerer (l’école des loisirs)
    Otto cloue le bec à tous les enfants qui écoutent l’histoire. Pas assez d’albums comme cela dans les écoles.
  • Mao et moi, Chen Jiang Hong (l’école des loisirs)
    L’émotion autobiographique d’un petit, face aux évènements politiques qui changeront sa vie et sa famille. Quel travail entre album et bande dessinée!
  • Une histoire à quatre voix, d’Anthony Browne (Kaléidoscope)
    Toujours autant de plaisir à faire découvrir les clefs et indices de cette histoire aux enfants.
  • Virginia Wolf, Kyo Maclear et Isabelle Arsenault (La Pastèque)
    Panser les plaies de la tristesse, patienter et comprendre pour ramener l’autre vers la lumière, patiemment. Très beau.
  • Jane, le renard & moi, Fanny Britt et Isabelle Arsenault (La Pastèque)
    Magnifique réussite du récit liant la vie d’Hélène et celle de l’héroine du roman Jane Eyre, Emily Brontë. Album au rythme qui porte la respiration des émotions.
  • Vieux Thomas et la petite fée, Dominique Demers et Stéphane Poulin (Dominique & Cie)
    Un moment fort dans l’histoire des albums au Québec ! À toujours avoir en référence.
  • Bartleby, le scribe, Herman Melville, illustré par Stephane Poulin (Sarbacane)
    Voilà un grand, un immense album à lire tranquillement, sur une semaine, même deux pour mesurer la subtilité du texte. Et ces derniers mots : Ah, Bartleby ! Ah, l’humanité !
  • L’amour ça vaut le détour, Natali Fortier (Albin Michel Jeunesse)
    Poésie, théâtre, rêve, amitié et surtout l’amour qui se révèle en faisant se croiser réalité et invention. À vous, de dessiner dans le ciel, maintenant.
  • Comment fabriquer son grand frère, Anaïs Vaugelade (l’école des loisirs)
    L’aventure du corps humain exploré par Zuza et son ami crocodile. Intelligence scientifique et humour!
Ateliers jeunesse de Marie B
DES LIVRES D'ART

Plein de livres d’art, des ouvrages d’une grande qualité plastique.

Des livres inspirant pour la force des illustrations, ou inspirés par d’autres artistes.

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

 

  • Les tableaux de Marcel, Anthony Browne (Kaléidoscope)
    Quand même révolutionnaire en son temps ! Quel génie, Anthony Browne.
  • Le vieux fou de dessin, François Place (Gallimard Jeunesse)
    La rencontre entre ce vieux fou d’Hokusaï et le petit Tojiro fait de cette histoire quelque chose de riche et passionnant à transmettre aux enfants.
  • Petit musée, Alain Le Saux (l’école des loisirs)
    Chaque détail peut être mis en lien avec une histoire. Je m’en sers comme déclencheur dans un groupe
  • L’art en bazar, Ursus Werhli (Milan)
    Le livre que j’aurais voulu faire…
  • L’Afrique, petit Chaka, Marie Sellier et Marion Lesage (RMN)
    Une révélation à sa parution. Il fait certainement partie des albums qui m’ont le plus donné envie d’écrire sur l’art.
  • Pierre et le loup, Prokofiev illustré par Olivier Tallec (Gallimard Jeunesse)
    Woaaaa! Pour cette version magnifique et ce gazon où gambade Pierre. Harmonie texte image et musique.
  • Le cheval magique de Han Gan, Chen Jiang Hong, (l’école des loisirs)
    Basé sur l’histoire vraie d’un peintre, ce récit impressionne les enfants (surtout la page dans laquelle on voit pleurer le cheval). Il mêle réalisme et fantastique, c’est de l’art, quoi.
  • L’indien de la Tout Eiffel, François Rocca, (Seuil)
    À en donner le vertige. J’aime particulièrement la page qui fait allusion aux Toits sous la neige de Caillebotte.
  • L’Écharpe rouge, Anne Villeneuve (Les 400 coups)
    Un des 1ers livres québécois que j’ai aimé. Sans texte, dans la texture des crayons de couleur. Important pour apprendre à lire l’image.
  • Le petit sorcier de la pluie, Carl Norac et Catherine de Boel (Pastel)
    Les contes  transmettent art et culture. L’illustratrice fait un travail remarquable, permettant au lecteur d’entrer dans l’art aborigène.
  • Inuk est amoureux, Carl Norac et Martine Bourre (Pastel)
    Un autre conte qui transmet art et culture, ici dans le monde inuit.
  • Ce jour-là, Mitsumasa Anno (l’école des loisirs)
    Génial et étonnant voyage silencieux proposé par l’auteur dans ce livre  rempli d’inter-iconographie.
  • Cromignon, Michel Gay (l’école des loisirs)
    Un de mes chouchous dans mes débuts d’animatrice. L’art rupestre a toujours du succès avec les enfants et Michel Gay a eu un trait de génie en inventant son personnage.
  • Tout un monde, Katy Couprie et Antonin Louchard (Thierry Magnier)
    Lui aussi, livre déclencheur à toujours avoir à porter de mains pour amener les enfants à libérer leur imaginaire.
  • Une berceuse en chiffons, la vie tissée de Louise Bourgeois, Amy Novesky et Isabelle Arsenault (La Pastèque)
    Chapeau pour ce coup de maitre. On comprend la construction en profondeur de sa vie d’artiste. Les illustrations tissent elles aussi ce lien en douceur.
  • Dans la nuit noire, Bruno Munari (Les Grandes Personnes)
    Indispensable d’avoir du Munari (j’en aussi d’autres) qui, comme Leo lionni s’est intéressé à la publicité, au graphisme, au design. Il a réfléchi à l’aspect plastique du livre et introduit des pages transparentes. On comprend son influence en ouvrant un livre animé d’Annette Tamarkin ou Philippe Ug.
  • Le jardin des papillons, de Philippe Ug (Les Grandes Personnes)
    Poésie du papier et des couleurs. Pureté du travail.
  • Un point rouge, Carter (Gallimard Jeunesse)
    La sculpture enfermée dans un livre. Fabuleux et inspirant. Allez voir les autres…
  • Le voyage du papillon, Susumu Shingu (Gallimard Jeunesse)
    Cet artiste est génial. Il pense aussi aux enfants. Pourquoi se priver de cette grande beauté?
  • Jeu de doigts, mais aussi Jeu de lumière  et toute la série, Hervé Tullet (Phaidon)
    S’amuser, explorer, j’adore cette série pour les petits doigts des bébés. L’art qui enrichit leur vie dès le berceau.
  • Avec le soleil, Susumu Shingu (Gallimard Giboulées)
    Une promenade à vélo sous le soleil et vue sous un angle poétique
  • Colorama, de Crushiform (Gallimard Giboulées)
    Un gigantesque nuancier qui nous donne à apprendre autant qu’à rêver.
  • La vague, Suzy Lee (Kaléidoscope)
    Un livre sans texte, un souvenir de la vague d’Okusai, une expérience enfantine de bord de mer
Ateliers jeunesse de Marie B
L'APPÉTIT VIENT EN LISANT 

Une liste à déguster. MIAM!

CLIQUEZ SUR LES TITRES  si vous souhaitez acheter le livre !

Dévoration (histoires d’ogres, de loups et de grandes dents)

Et bien sûr, des contes tels que  Hansel et Gretel  ou Le petit Chaperon Rouge
dont il existe une multitude de versions.

Découvertes culturelles et livres documentaires

Nourrir l’imaginaire

Dernier repas 

Des fruits et des légumes qui parlent

  • L’inspecteur Lapou, Bénédicte Guettier (Gallimard jeunesse). Il existe de nombreux titres mais vous pouvez commencer par La fraise amnésique

Des soupes

Partager

Comportements

Conscience environnementale

Poésie

Artstramgram logo
ROMANS, RÉCITS ET AUTRES TEXTES

Contrairement aux albums, les titres sélectionnés en romans sont essentiellement publiés chez des éditeurs européens, notamment Gallimard jeunesse (Gj) et l’école des loisirs (EDL).

JEUNES LECTEURS (7- 12 ans)


Si ces romans sont agréables à lire seul et bien adaptés aux jeunes lecteurs,

ils le sont tout autant quand ils sont lus et partagés à voix haute,

ce qu’on ne fait toujours assez souvent lorsque les enfants grandissent.

Tenté(e) d’acheter un livre? Cliquez sur les titres!

 

Audren

Roald Dahl 

Marie Desplechin

Chris Donner

Maelle Fierpied

Anne Fine

 Colas Gutman

Sophie Chérer

Collectif

Dominique Demers

T.1 Mademoiselle Charlotte (Gj ou Québec Amérique)

 Rose Lagercrantz – Eva Eriksson

Arnold Lobel

Susie Morgenstern

Michael Morpurgo 

Marie-Aude Murail

  • Patte-Blanche (EDL)

Christina Oster

  • L’Abominable histoire de la poule (EDL)
  • Le cochon en panne (EDL)

Daniel Pennac

Xavier-Laurent Petit 

Patricia Maclachlan – Quentin Blake

François Place

Olivier de Solminihac

Catharina Valckx

Tomi Ungerer

 

THÉÂTRE (collection l’école des loisirs)

Claude Ponti : La tente

Simon Boulerice : Éric n’est pas beau

Artstramgram logo

ROMANS ADOS 

Bon, je vous l’accorde, il n’y a pas beaucoup d’héroic-fantasy


Pierre-Marie Beaude

Julia Billet

Anne-Laure Bondoux

John Boyne

Paule du Bouchet

Eliacer Cansino

Emmanuelle Caron 

Jean-François Chabas

Fanny Chiarello

 Robert Cormier

Malika Ferdjoukh

  • Les 4 sœurs (en réimpression) :  Enid, Bettina, Geneviève et Hortense

 Timothée de Fombelle 

John Green

Jane Kelly

Jérôme Lambert

 Michael Morpurgo 

Marie-Aude Murail 

Patrick Ness

 Philip Pullman

Joyce Carol Oates

Anne Percin

Xavier-Laurent Petit 

Katherine Rundell

Ruta Sepetys

Caroline Solé

Jenny Valentine

Valérie Zénatti

Artstramgram logo

DES CHOIX POUR L'IMMERSION

Le choix des livres proposés ici prend en compte certains critères :

  • Sonorité des mots permettant de jouer sur la diction
  • Répétitions ou accumulations donnant un rythme et un élan à la lecture
  • Lien texte-illustrations assez explicite pour permettre au jeune lecteur de comprendre et lire aussi avec et grâce à l’image
  • Attachement fort aux personnages impliquant le lecteur par ses émotions
  • Richesse des contenus proposant des lectures à plusieurs niveaux
  • Humour mais aucun mièvrerie

 

LECTURES FACILES

 

 

RÉCITS PLUS COMPLEXES

 

 

DES ALBUMS INCONTOURNABLES

 

 

 

Bibliographie complète par thème
Écrivez-moi pour obtenir cette liste en version excel avec les liens web vers des dossiers pédagogiques.