Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Qui a fait pipi dans mon lit ?

Je vous ai déjà parlé d’ Alain Serge Dzotap ( cf. Le cadeau ). Cet auteur infatigable qui écrit dans les bus, dans les trains et les avions, propose cette fois, une histoire formidable sur un souci majeur des petits (et des parents), le pipi au lit. Sans mièvrerie ni leçon de savoir-faire, il offre au contraire une voie originale sur ce thème tout en mettant en lumière les valeurs familiales autour de l’enfant. Qui a fait pipi dans mon lit ? s’anime sous le pinceau de Clémence Pénicaud qui illustre à merveille ces instants de vie. Et c’est publié chez Gallimard jeunesse.

Avec un tel titre, il est certain que le lecteur est sur la piste de l’humour et d’un point de vue décalé pour aborder le sujet. Alors que dans les premières lignes, on devine un papa un peu fâché lorsqu’il fonce sur sa petite fille au pyjama mouillé, on le découvre en train de réprimander le pyjama sur la page suivante. Quelle belle astuce que de personnifier le pyjama que l’on voit se débattre dans la bassine quand on le lave, ou grelotter de froid et se tortiller sur la corde à linge.

C’est un livre tout en tendresse. Par ses mots d’abord : ma petite perle, mon papa-câlin, maman-poutou. Et aussi un livre tout en rythme : les phrases, la structure du récit, l’expression corporelle des personnages. Ça bouge, ça danse, c’est très animé.
Au-delà du thème du pipi au lit, cette histoire est aussi sur la famille dans laquelle chacun joue son rôle. Un papa qui dédramatise le pipi au lit, une maman présente et souriante qui encourage, une grand-mère attentive qui transmet un secret.

D’ailleurs ce secret, celui des pyjamas qui « sont de drôles de petits zèbres » est la finale de l’histoire alors je n’en dirai pas plus et l’avenir dira si notre « petite fripouille » maîtrisera ce drôle de pyjama.

C’est le ton qui m’a séduite ainsi que le très beau lien texte-illustrations qui permettra aux plus jeunes de parfaitement suivre l’histoire et de se l’approprier par eux-mêmes quand ils voudront lire ce livre seul, ce qui arrivera sans doute. Oui, c’est une histoire miroir dans laquelle beaucoup d’enfants pourront se reconnaître.

Les illustrations de Clémence Pénicaud sont pour beaucoup dans le plaisir de l’histoire qu’elle situe dans le décor d’un village africain. N’oublions pas que l’auteur est originaire du Cameroun (Bafoussam).
Nous sommes donc la plupart du temps à l’extérieur avec des animaux, des palmiers et de jolies maisons aux toits de paille. Pleines pages ou en petites vignettes, ses dessins aux traits vifs et aux motifs variés, baignent dans des couleurs vives qui traduisent beaucoup de gaieté. Cela contribue énormément à aborder le sujet avec tendresse et légèreté.

Mieux qu’un livre de psycho-pop sur le sujet, cet album soigné et drôle permettra certainement à beaucoup d’enfants et de parents d’aborder ce thème en riant. Et bientôt dans les familles, on dira sans doute : « mais, qui a fait pipi dans mon lit ? ».