Comment cuisiner les lapins

Roulements de tambour…..
Après Tempête sur la savane aux éditions D’eux, le duo Manon Gauthier – Michaël Escoffier revient avec une histoire dynamique, drôle et végétarienne aux éditions Kaléidoscope : Comment cuisiner les lapins.

À votre avis, qui voudrait cuisiner un lapin ? Un loup un peu éduqué, bien sûr ! Donc, dans la forêt, un petit loup s’apprête à cuisiner son lapin. Comme il a du goût, il pense y ajouter des carottes.
Voilà, il est prêt : dans une main ses carottes, dans l’autre son lapin, à côté de lui une grande casserole. Mais pour préparer son repas, il va falloir qu’il travaille un peu. Alors pour couper ses carottes, il se débarrasse du lapin et le dépose dans la casserole. Hop, le lapin s’esquive. Le loup, tout à son affaire, ne l’a pas vu partir.
S’ensuit un jeu de cache-cache très amusant à travers les arbres de la forêt, sous le regard de quelques observateurs. Un jeu que le loup va perdre puisqu’ il finit par se faire mal. Et devinez qui le console ? Le lapin.

À ce stade du récit, l’histoire reprend la recette du lapin aux carottes (comme au début), mais qu’est-ce qui est mieux ? Un lapin dans la casserole ou un lapin comme ami ? Le loup a choisi. Sa recette de lapin aux carottes sera végétarienne !
Même si ce n’était qu’un jeu, le lapin a quand même eu chaud !

Voilà pour l’histoire bien rythmée qui interpelle le lecteur en le questionnant, et laisse à l’illustratrice Manon Gauthier l’air et l’espace de la forêt pour se régaler non de lapin aux carottes, mais d’une mise en scène, aussi drôle que le texte (peut-être plus encore !).
Déployant son grand talent, elle appuie le comique de situation par les expressions qu’elle donne aux personnages, par leurs façons de se cacher dans la forêt ou leurs attitudes. Ça court, ça rebondit, ça saute, ça cherche, l’action est omniprésente dans des plans rapprochés, lointains ou en plongée… Et c’est TRÈS réussi. Manon Gauthier ajoute astucieusement de jolis petits oiseaux observateurs de l’histoire.  À moins qu’ils ne soient complices du lapin ?

Sans effets spéciaux, grâce à un scénario bien mené et un travail très inspiré de collage rehaussé de touches colorées au crayon ou à la gouache, Comment cuisiner les lapins est proche du dessin animé. Il sera à lire, à écouter et à regarder de nombreuses fois avec les enfants. Un régal pour les plus jeunes lecteurs. Et ensuite, allez, tout le monde en cuisine !

Découvrir le travail de Manon Gauthier

Tous les livres de Michaël Escoffier  et ceux de Manon Gauthier