Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Voler dans l’univers de Natali Fortier

1,2,3, Volez !  Je dénoue avec délectation le petit ruban rouge du leporello, un livre accordéon qui se déplie et prend son envol, en quelque sorte. Quelques notes, et c’est parti à travers la portée musicale des couleurs et des mots de cette volière agitée d’envies, d’émotions, de sensations !

Si les oiseaux magnifiques de Natali Fortier restent de papier, le lecteur lui, s’envole avec chaque petite bête à plumes. Chacune son caractère, sa façon d’étendre ses ailes ou au contraire de les serrer contre son petit corps, de marcher sur ses deux pattes ou d’affronter le monde. Chacune sa façon d’exprimer les choses. Les oiseaux colorés de Natali Fortier rassemblent à tout ce que nous sommes dans notre diversité, nos comportements, nos fragilités, nos physiques.
Sur les dernières pages qui se déploient, ils s’envolent tous ensemble et l’enfant que nous sommes se mêle à cet élan.

L’univers de Natali Fortier est poétique, coloré, expressif. On sent la « plasticienne » à travers ses livres qui chaque fois nous surprennent. Découvrez-la  et découvrez son univers:
https://natalifortier.autoportrait.com

De la sanguine au fusain, du crayon de couleur à la gouache, de l’huile à la terre, du carton au papier, elle passe de la lumière à la noirceur, du grand au petit, du léger à l’inquiétant. Cette liberté qu’elle assume fait naitre des univers toujours surprenants d’un livre à l’autre. Dans Forêt noire, j’ai vu des réminiscences d’esprits innus se promener dans la nuit sous le regard tantôt amusé, tantôt contrarié de la lune.  Des personnages aux contours toujours inattendus : faces joufflues ou tordues, corps distendus ou ramassés, dansants ou figés. Dans cette forêt, au son de la musique nocturne, on se surprend à vouloir embarquer dans la farandole des saltimbanques qui portent aussi en eux un peu de la folie de Jérôme Bosch.
Grâce à un montage raffiné, au fil de la promenade, l’ artiste projette le personnage nouvellement rencontré dans la forêt sur la page de droite, dans un trait bistre. C’est vraiment intéressant ce dédoublement de personnage, un peu comme si elle le sortait de la forêt noire des songes pour lui donner plus de réalité.

Les mondes de Natali Fortier sont de rêves, de rencontres et de poésie.
Je vous invite à voler dans ses livres !

1,2,3, volez ! Éditions Albin Michel

Forêt noire, Éditions du Rouergue (à paraître)

Et aussi cette magnifique histoire d’amour :  L’amour ça vaut le détour  chez Albin Michel (2016)